(06): the Bonehunters Malazan Livre des Déchus 6

Auteur: Steven Erikson
  • en
  • Broché
  • 9780553813159
  • 01 janvier 2007
  • 1230 pages
Toutes les spécifications de l'article

Résumé

The Seven Cities Rebellion is over, Sha'ik is dead, but a last rebel force remains, holed up in the city of Y'Ghatan under the fanatical command of Leoman of the Flails. The prospect of laying siege to this ancient fortress makes the battle-weary Malaz 14th Army uneasy - for it was here that the Empire's greatest champion Dassem Ultor was slain and a tide of Malazan blood spilled... But agents of a far greater conflict have made their opening moves. The Crippled God has been granted a place in the pantheon, a schism threatens, sides must be chosen but whatever each god decides, the rules have changed - and the first blood spilled will be in the mortal world: a world in which a host of characters, familiar and new, search for a fate that they might fashion by their own will. If only the gods would leave them alone. But gods are disinclined to be kind. There shall be war, war in the heavens. And the prize? Nothing less than existence itself...

Spécifications produit

Contenu

Langue
en
Binding
Broché
Date de sortie initiale
01 janvier 2007
Nombre de pages
1230
Illustrations
Non

Personnes impliquées

Auteur principal
Steven Erikson
Editeur principal
Bantam Press

Autres spécifications

Hauteur de l'emballage
83 mm
Hauteur du produit
57 mm
Largeur d'emballage
97 mm
Largeur du produit
109 mm
Livre d‘étude
Non
Longueur d'emballage
168 mm
Longueur du produit
177 mm
Poids
1126 g
Édition
New ed

EAN

EAN
9780553813159

Vous trouverez cet article :

Serie
Malazan
Langue
Anglais
Livre, ebook ou livre audio ?
Livre

Avis

Moyenne de 7 commentaires

Négatif, positif, neutre ; quel qu'il soit, nous publions chaque avis. Nous vérifions d'abord s'il répond aux conditions et s'il est authentique. Nous vérifions également qu'il ait été écrit par quelqu'un qui a acheté l'article via bol.com. Le cas échéant, nous le mentionnons. Les contrôles sont automatiques, même si des collaborateurs y jettent parfois manuellement un oeil. Bol.com n'offre pas de paiement pour ces avis. Si un évaluateur a reçu une compensation d'un tiers, cette information est indiquée dans l'évaluation elle-même.

5
0
2
0
0

Négatif, positif, neutre ; quel qu'il soit, nous publions chaque avis. Nous vérifions d'abord s'il répond aux conditions et s'il est authentique. Nous vérifions également qu'il ait été écrit par quelqu'un qui a acheté l'article via bol.com. Le cas échéant, nous le mentionnons. Les contrôles sont automatiques, même si des collaborateurs y jettent parfois manuellement un oeil. Bol.com n'offre pas de paiement pour ces avis. Si un évaluateur a reçu une compensation d'un tiers, cette information est indiquée dans l'évaluation elle-même.

  • Traduit automatiquement

    J'ai commencé à lire la série au début de cette année (2007) après m'être perdu dans la partie 1 Gardens of the Moon. Toutes les parties ne sont pas aussi bien écrites et ont parfois besoin de temps pour relancer l'histoire. The Bonehunters vous ramène immédiatement et vous entraîne dans les intrigues des différents (nombreux!) personnages. Erikson voit une opportunité d'entremêler les intrigues d'une manière que je n'ai jamais vue auparavant. L'histoire de la chute est décrite à partir de la perception des personnes, sans toujours savoir quel «côté» représente le bien ou le mal. Les personnages principaux disparaissent (parfois de manière inattendue) de la scène et de nouveaux apparaissent. Des personnages tels que les membres des Bridgeburners, Trull Sengar, Heboric, Icarium, Karsa Orlong etc. peuvent être pris comme guide, ils reviennent sans cesse dans l'histoire, parfois ils travaillent ensemble et parfois (inconsciemment) les uns contre les autres. Mais aussi quelques-uns de ce groupe, complètement dans le style d'Erikson, abandonnent. Série très forte avec Gardens of the Moon et Bonehunters comme points forts jusqu'à présent. J'ai déjà prêt Reaper's Gale (partie 7). Bonne lecture.

    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
    1
    0
  • Traduit automatiquement

    positif points

    • Achat bon marché

    négatif points

    • Vulnérable

    Difficile d'entrer, mais une fois que l'on commence à connaître les personnages et le style d'écriture auquel on est habitué, cette série se lit comme un train rapide, avec une pleine dose d'excitation et de surprises!

    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
    0
    0
  • Traduit automatiquement

    Écrit pour The Bonehunters

    Comme tous les livres de Malazan, celui-ci est génial, mais l'édition qui l'accompagnait était erronée, il ne correspond donc pas tout à fait aux cinq précédents que j'ai tous dans des éditions différentes. Je suis donc un peu mécontent de cela.

    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
    0
    0
  • Traduit automatiquement

    Écrit pour The Bonehunters

    Je viens de recevoir le livre et il avait l'air un peu différent. tenu le long des tomes précédents (même éditeur, etc.) et une nette différence se remarque au niveau de la couverture, beaucoup moins nette, bords de pliage pas au bon endroit. le contenu semble être correct mais il ne semble pas être original...

    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
    0
    0
  • Traduit automatiquement

    positif points

    • Excitant
    • Imaginatif

    Écrit pour The Bonehunters

    Ce que j'aime particulièrement: passionnant, imaginatif.

    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
    0
    0
  • Traduit automatiquement

    Écrit pour

    Steven Erikson est le premier écrivain fantastique qui, après six épisodes, semble pouvoir échapper à l'écueil dans lequel de nombreux autres (c'est-à-dire et avant tout Robert Jordan) sont tombés. Cela est probablement dû au fait qu'il sait où son histoire mène et qu'il n'écrit rien qui soustrait de l'intrigue et de la prose nécessaire pour déployer son monde si étroitement tissé, qui est d'ailleurs l'un des plus épiques. et des mondes fantastiques à grande échelle à jour, à l'exception peut-être de la Terre du Milieu de Tolkien. The Bonehunters, maintenant, est un parfait exemple de deux des meilleurs traits qu'Erikson, en tant qu'écrivain, nous réserve. À savoir le dialogue et la convergence. Le dialogue n'est pas seulement très naturel, il est également extrêmement spirituel et constitue un excellent moyen de transférer du sens. Sarcasme, ironie, blanc, tout est dans le dialogue. Quant à la convergence, Erikson en est maître. Dans chaque roman, mais ce qui est le plus important, et ce qui devient particulièrement clair dans The Bonehunters, dans l'arc général de la série entière. Ce n'est pas pour rien que la partie 10 s'appelle The Crippled God! N'y a-t-il donc rien à remarquer? Eh bien, oui, il y en a, mais cette plainte particulière pourrait cesser d'exister lorsque la série entière sera terminée et que les choses qui semblent maintenant avoir l'aura d'un Deus Ex Machina pourraient alors être entièrement explicites (bien que le terme `` auto -explicatif 'ne convient pas vraiment au Livre des Déchus de Malazan). Donc de ma part rien que des éloges pour les Bonehunters. Roulez sur Reaper's Gale!

    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
    0
    0
  • Traduit automatiquement

    Écrit pour

    Steven Erikson est le premier écrivain fantastique qui, après six épisodes, semble pouvoir échapper à l'écueil dans lequel de nombreux autres (c'est-à-dire et avant tout Robert Jordan) sont tombés. Cela est probablement dû au fait qu'il sait où son histoire mène et qu'il n'écrit rien qui soustrait de l'intrigue et de la prose nécessaire pour déployer son monde si étroitement tissé, qui est d'ailleurs l'un des plus épiques. et des mondes fantastiques à grande échelle à jour, à l'exception peut-être de la Terre du Milieu de Tolkien. The Bonehunters, maintenant, est un parfait exemple de deux des meilleurs traits qu'Erikson, en tant qu'écrivain, nous réserve. À savoir le dialogue et la convergence. Le dialogue n'est pas seulement très naturel, il est également extrêmement spirituel et constitue un excellent moyen de transférer du sens. Sarcasme, ironie, blanc, tout est dans le dialogue. Quant à la convergence, Erikson en est maître. Dans chaque roman, mais ce qui est le plus important, et ce qui devient particulièrement clair dans The Bonehunters, dans l'arc général de la série entière. Ce n'est pas pour rien que la partie 10 s'appelle The Crippled God! N'y a-t-il donc rien à remarquer? Eh bien, oui, il y en a, mais cette plainte particulière pourrait cesser d'exister lorsque la série entière sera terminée et que les choses qui semblent maintenant avoir l'aura d'un Deus Ex Machina pourraient alors être entièrement explicites (bien que le terme `` auto -explicatif 'ne convient pas vraiment au Livre des Déchus de Malazan). Donc de ma part rien que des éloges pour les Bonehunters. Roulez sur Reaper's Gale!

    Avez-vous trouvé cet avis utile ?
    0
    0

Informations sur les prix et commande

Le prix de ce produit est de 12 euros et 95 cents. Le prix le plus fréquemment affiché est de 15 euros et 13 cents. Vous économisez 14 %.
Économie de 14 %
En stock. Commandé avant 23:59, lundi chez vous
Vendu par bol.com
  • Livraison gratuite par bol.com dès 20 €
  • Retrait possible dans un point-relais bol.com
  • 30 jours de réflexion et retour gratuit
  • Service client 24h/24
  • Livraison en soirée même en semaine
Options de livraison
  • Jour de livraison au choix

Toutes reliures et éditions (5)

  • 8,49
    Disponible immédiatement
  • 17,78
    Disponible immédiatement
  • 11,99
    Au plus tard le 8 décembre chez vous Info-bulle
  • 12,95
    En stock. Commandé avant 23:59, lundi chez vous Info-bulle
  • 26,99
    En stock. Commandé avant 23:59, lundi chez vous Info-bulle

A propos de la série Malazan

Souvent achetés ensemble