La pierre de lune EBOOK Tooltip

Auteur: Wilkie Collins
Taal: Frans
  • Franstalig
  • E-book
  • 1230003400456
  • september 2019
  • Adobe ePub
Alle productspecificaties
  • bol.com Kobo LeesappEbooks lezen is heel makkelijk. Na aankoop zijn ze direct beschikbaar op je Kobo e-reader en op je smartphone of tablet met de gratis bol.com Kobo app.

Wilkie Collins

"Wilkie Collins (Londen, 8 januari 1824 – aldaar, 23 september 1889) was een Britse schrijver en een tijdgenoot en vriend van Charles Dickens. Collins was een veelschrijver en publiceerde ook in Dickens' tijdschriften Household Words en All the Year Round. Hij geniet de meeste bekendheid als schrijver van de romans The Woman in White (1860) en The Moonstone (1868), beide voorlopers van de detectiveroman.


Bron: Wikipedia. Beschikbaar onder de licentie Creative Commons Naamsvermelding/Gelijk delen."

Samenvatting

Dans la première partie de Robinson Crusoé, page 129, vous trouverez écrit :


' Alors je vis trop tard l'absurdité de tenter une entreprise avant d'en avoir calculé les charges et sans nous être rendu compte des moyens que nous avions de la mener à bonne fin. '


Pas plus tard qu'hier, j'ouvris mon Robinson Crusoé à cette place, et ce matin (21 mai 1850) le neveu de Milady, M. Franklin Blake, vint me trouver et eut avec moi la petite conversation qui suit :


' Betteredge, commença M. Franklin, je suis allé chez l'avocat pour traiter d'affaires de famille, et entre autres choses nous avons parlé de la perte du diamant indien, qui eut lieu dans la maison de ma tante, en Yorkshire, il va y avoir deux ans. M. Bruff pense, comme moi, que toute cette singulière histoire devrait, dans l'intérêt de la vérité, être mise par écrit, et que le plus tôt serait le mieux. '


N'apercevant pas encore son but, et pensant que, dans l'intérêt de la paix, il est toujours désirable de partager l'avis d'un avocat, je dis que je voyais comme lui. M. Franklin continua :


' Vous savez que, grâce à l'affaire du diamant, la réputation de plusieurs innocents a déjà souffert. Celle d'autres personnes peut dans l'avenir être de nouveau soupçonnée, faute d'un exposé des faits qui puisse éclairer l'intelligence de ceux qui viendront après nous. Enfin, Betteredge, je crois que M. Bruff et moi sommes tombés d'accord sur la meilleure manière de mettre la vérité en évidence. '


Tout cela pouvait les satisfaire infiniment, mais je ne découvrais pas en quoi cela me regardait.


M. Franklin reprit : ' Nous avons une série d'événements à raconter, et quelques-unes des personnes qui s'y trouvent mêlées sont en état d'en faire la narration. En partant de ce principe, nous avons songé que chacun de nous devrait écrire l'histoire de la Pierre de Lune en tant que nous y avons été mêlés, et rien de plus.


' Il faudrait montrer d'abord le diamant tombant entre les mains de mon oncle Herncastle lorsque, il y a cinquante ans, il servait dans l'armée des Indes.


' Je possède déjà une sorte de préface à notre récit : c'est un ancien papier de famille, où la rédaction des faits est certifiée par un témoin oculaire. Puis on raconterait comment le diamant arriva en la possession de ma tante, il y a deux ans, dans sa maison du Yorkshire, et comment il se fit que moins de douze heures après, la Pierre de Lune était perdue. Personne ne connaît aussi bien que vous, Betteredge, ce qui se passa dans la maison à cette époque. Nul n'est donc plus autorisé que vous à prendre la plume et à commencer notre récit. '


C'est ainsi que j'appris ce que j'avais à démêler dans l'affaire du diamant.


Si vous êtes curieux de savoir quel parti je pris à ce moment, je vous annoncerai que je fis ce que probablement vous auriez fait à ma place. Je me déclarai humblement incapable d'entreprendre la tâche requise, bien qu'au fond je fusse persuadé que je la remplirais fort bien si je laissais un libre essor à mes facultés personnelles. M. Franklin, j'imagine, dut lire sur mon visage mes sentiments intimes, car il refusa de croire à ma modestie et insista pour que je donnasse un libre cours à mon talent.


Deux heures se sont écoulées depuis que M. Franklin m'a quitté.


À peine a-t-il eu le dos tourné que je me suis assis à mon bureau, afin d'entreprendre ma narration.


Mais j'en suis encore là, bien perplexe, malgré mon intelligence naturelle ; je découvre ce qui apparut aux yeux de Robinson dans les lignes citées plus haut, c'est-à-dire la folie d'entreprendre une tâche avant de nous être bien rendu compte de ses difficultés !


Veuillez remarquer que j'ouvris le livre, par accident, à ce passage, et cela seulement la veille du jour où j'acceptai témérairement la difficile besogne que j'ai devant moi. Qu'est-ce qu'un pressentiment, si cela n'en est pas un ?


Je ne suis pas superstitieux, j'ai lu dans un temps une foule de livres, et je suis savant à ma façon. Bien qu'ayant dépassé soixante-dix ans, je possède une bonne mémoire et des jambes à l'avenant. Donc, ne regardez pas mon opinion comme celle d'un ignorant, lorsque je vous dirai qu'un livre comme celui de Robinson Crusoé est unique dans son genre, et que personne n'en écrira plus jamais un semblable. J'ai eu recours à ce livre depuis nombre d'années, en accompagnant sa lecture de la fumée de ma pipe, et j'y ai trouvé une consolation pour toutes les difficultés de cette existence mortelle. Lorsque mon esprit s'attriste : Robinson Crusoé ; ai-je besoin d'un conseil : encore Robinson. Autrefois, quand ma femme me tourmentait, maintenant, quand j'ai pris un petit verre de trop : toujours Crusoé. Le croiriez-vous ? j'ai usé six exemplaires de Robinson ; lors du dernier anniversaire de la naissance de Milady, elle daigna m'en offrir un septième ; prix : quatre shillings et six pence, un bel ouvrage relié en bleu, avec une gravure par-dessus le marché.


Tout ce bavardage n'avance pas l'histoire du diamant, n'est-il pas vrai ? J'ai l'air de divaguer. Allons, prenons une nouvelle feuille de papier, et commençons sérieusement en vous présentant nos respects.

Lees de eerste pagina's

Nog geen reviews

Productspecificaties

Inhoud

Taal
Franstalig
Bindwijze
E-book
Verschijningsdatum
september 2019
Ebook formaat
Adobe ePub

Vertaling

Vertaald door
Marguerite de Vaudreuil

Lees mogelijkheden

Lees dit ebook op
Android (smartphone en tablet) | Kobo e-reader | Desktop (Mac en Windows) | iOS (smartphone en tablet) | Windows (smartphone en tablet) | Overige e-reader

EAN

EAN
1230003400456

Je vindt dit artikel in

Categorieën
Taal
Frans
Boek, ebook of luisterboek?
Ebook
Studieboek of algemeen
Algemene boeken
Bindwijze: E-book
4 50
Direct beschikbaar
Verkoop door bol.com
Ebook
  • E-book is direct beschikbaar na aankoop
  • E-books lezen is voordelig
  • Dag en nacht klantenservice
  • Veilig betalen

Alle bindwijzen en edities (2)